Résistance-Maquis-Ambrus-47 Lot et Garonne-Roman-Combats-Milice-FFI-Lieutenant-colonel Lapeyrusse-Le Corse-Milicien-Centrale Eyssses-Bataillon de Marche Néracais-Seconde guerre mondiale-39-45-Calonges-Règlement de comptes-Maquisards-Ambuscade-Guet-apens-Clot du Loup-Eysses-Prison-Saint Pierre Marseille-Centrale de Nimes-Résistance Corse-Villeneuve sur Lot-Roman-SS-Allemands-Reich-Débarquement-Alliés-Sabordage flotte-Toulon-Nazis-Wehrmacht-Luftwaffe-Bombardement-Destruction Le Panier Marseille-Raffle
Tom SAVEL - LA PALEUR DE L'AUBE - Roman 
Maquisards du Bataillon de Marche Néracais à Ambrus - © Photo Mario BOSELLI
Cette histoire est en grande partie basée sur des évènements  authentiques. Certains personnages ont réellement existé, même si les faits qui leurs sont attribués ne sont pas toujours réels, ou appartiennent à d’autres. Elle relate le parcours chaotique d’un FFI d’origine Calenzanaise, Jean-Paul, dit  "le Corse" mort à Calonges dans le Lot et Garonne  le 29 juillet 1944  en même temps que Joseph originaire de Saint-Etienne dit "Jo", tous deux alors affectés à la 1ère compagnie Bir-Hakeim dépendant du Bataillon de Marche Néracais, bataillon commandé par le Lieutenant-colonel Lapeyrusse (qui deviendra plus tard maire de Nérac).
C’est à la suite d’une longue enquête de trois années menée par l’auteur qu’apparaitra la vérité sur cette affaire : contrairement à ce que mentionne la citation à l’Ordre du Corps d’Armée, "le Corse" et "Jo" ne sont pas tombés dans une embuscade tendue par les miliciens...
Le chant des Partisans